mtn-2

MTN s’attend à une perte abyssale pour l’exercice 2016 en raison d’une amende réglementaire d’un milliard de dollars au Nigéria et d’une contre-performance en Afrique du Sud, a annoncé un communiqué de l’opérateur sud-africain de téléphonie mobile, publié mercredi  8 février.

MTN a été obligé en juin dernier de payer au Nigeria une amende de 330 milliards de naira (1,05 milliard de dollars) pour avoir manqué une date limite pour couper les cartes SIM non enregistrées de son réseau.

Les résultats opérationnels pour l’ensemble de l’année 2016 ont également été affectés par les frais encourus pour une cotation prévue au Nigeria et dans le cadre de la performance de son unité en Afrique du Sud au premier semestre de 2016.

MTN déclare avoir répertorié ses opérations nigérianes sur la bourse locale en 2017, sous réserve des conditions du marché. Cependant, l’opérateur a été touché par la faiblesse de l’économie, la dépréciation du naira et la déconnexion de 4,5 millions d’abonnés en février de l’année dernière.

L’excédent brut d’exploitation de MTN a chuté à 18,88 milliards de rands au premier semestre de 2016, soit un recul de -38,44% par rapport à la même période de 2015. Le chiffre d’affaires de l’entreprise s’était établi à 79,115 milliards de rands (environ 4,747 milliards d’euros).

Share Button