Par Ndeye Magatte Kébé

xbmci-jpg-pagespeed-ic-32kfyrkxnt

La Banque marocaine pour le commerce et l’industrie (BMCI), filiale de BNP-Paribas, envisage de fermer pas moins de dix agences en 2017. Une décision qui surprend et coïncide avec la désignation de l’institution bancaire en tête du classement 2017 des banques pays émergents pour cette année 2017 par l’agence Vigeo Eiris. Le réseau actuel BMCI compte près de 350 agences. 

« En 2017, la BMCI a su se distinguer grâce à sa performance globale et ses scores sur les critères droits de l’homme, ressources humaines et comportement sur les marchés», indique la banque à propos de cette consécration en rappelant que la BMCI participe à la notation de Vigeo Eiris (anciennement Vigeo) depuis 2011. Sa démarche consiste à répondre à un questionnaire sur les activités de la banque et ses politiques en matière de responsabilité environnementale, sociale et de gouvernance d’entreprise.

Ce questionnaire est structuré en 6 thèmes principaux qui composent les impacts extra-financiers majeurs d’une banque telle que la BMCI selon Vigeo Eiris. Il s’agit, entre autres, de l’environnement et des ressources humaines.

Pour rappel, En 2016, la BMCI avait intégré l’indice Euronext-Vigeo Eiris Ranking Emerging 70 grâce à sa bonne performance.

Ce contenu pourrait également vous intéresser