or1

Une étude sur l’orpaillage en Guinée Conakry révèle que la valeur économique de l’exploitation artisanale de l’or en 2016 est estimée à  300 millions de dollars.

Cette étude rendue publique lundi 6 février en marge de la journée nationale de l’orpaillage, rapporte que  la production a avoisiné les douze tonnes durant l’année 2016, avec plus de 60 millions de tonnes de minerai à forte concentration en or.

Vu l’importance de la valeur économique de l’orpaillage, le Président de la République Alpha Condé exhorte son gouvernement à accompagner le secteur pour le rendre formel. Il a invité tous les acteurs de l’orpaillage à s’organiser et à travailler au sein d’une coopérative afin de professionnaliser le secteur et de minimiser son impact sur l’environnement. Le Président Condé propose ainsi des cartes de membres aux acteurs pour mieux organiser le secteur.

L’exploitation anarchique de l’or dans plusieurs préfectures de l’est de la Guinée a des effets négatifs sur l’environnement et sur le cadre de vie des populations, car l’utilisation de produits chimiques pollue les cours d’eau et provoque leur tarissement. La dégradation de l’environnement et la déforestation sont d’autres effets nuisibles de l’exploitation de l’or.

Sur le plan de l’éducation, le décrochage scolaire est très élevé dans les zones d’orpaillage, allant parfois jusqu’à la fermeture de certains établissements scolaires.

Ce contenu pourrait également vous intéresser