Par Ndeye Magatte Kébé

Olivier Flambard, directeur général de la Nachtigal hydro power company (NHPC

Sept banques locales camerounaises vont  mobiliser un financement de 121 milliards de FCFA destiné à la la construction de la centrale hydroélectrique de Nachtigal amont, sur le fleuve Sanaga.

L’annonce a été faite au terme d’une table ronde par les partenaires dudit projet dont le coût global tourne autour de 690 milliards de FCFA, avec 70% du budget qui viendra des prêteurs et 30% des actionnaires  à savoir le gouvernement du Cameroun, l’Électricité de France (EDF) et la Société financière internationale (SFI).

Cette table-ronde s’est tenue au moment où les plans environnementaux et sociaux ont été validés, les études techniques faites, les appels d’offre de construction terminés et les contrats en phase finale de négociation. D’après le ministère de l’Eau et de l’Énergie (MINEE) qui pilote le projet, les investisseurs locaux ont  quasiment tous les éléments en main pour confirmer leur engagement.

Les banques locales vont apporter à peu près un quart du financement total a indiqué Olivier Flambard, directeur général de la Nachtigal hydro power company (NHPC). Selon lui, l’objectif de la rencontre était de leur donner toutes les dernières mises à jour sur le financement du projet de manière à ce qu’elles puissent confirmer leur intention de prêt pour le démarrage rapide de ce grand projet.

Le chronogramme des travaux prévoit la mise en service des premiers groupes du barrage en fin 2020 et sa mise en service complète au cours de l’année 2021.

La centrale hydroélectrique de Nachtigal amont d’une capacité de 420 mégawatts (MW) permettra de disposer d’une source additionnelle de production d’électricité et à terme qu’elle réponde à environ un tiers des besoins actuels du Cameroun en électricité.

Ce contenu pourrait également vous intéresser