5345297-7975765

Vendredi 20 janvier 2017, dans l’émission “Le Grand Rendez-vous”, diffusée sur la chaîne de télévision 2STV, l’un des intervenants a tenu des propos diffamatoires, violents, séditieux, encourageant la lutte armée des noirs en Mauritanie, contre le Gouvernement et le peuple frère de Mauritanie. 

Le Gouvernement du Sénégal exprime sa vive indignation, sa totale désapprobation, et condamne avec la plus grande fermeté les contrevérités qui ont été dites et ces manquements graves, qu’il ne saurait tolérer encore moins cautionner.

En vertu des dispositions des articles 17, 26 à 29 de la loi 2006-04 du 04 janvier 2006 portant création du Conseil National de Régulation de l’Audiovisuel (CNRA), et des articles 31 à 33 et 36 de la loi 96-04 du 22 février 1996 relative aux organes de communication sociale et aux professions de journaliste et de technicien, le Gouvernement a saisi le CNRA, afin de prononcer sans délai les sanctions prévues face à ces manquements graves.

Le Gouvernement du Sénégal voudrait rappeler à l’ensemble des organes de communication sociale et aux professionnels de l’information, la nécessaire réserve à observer sur les questions de coopération internationale, surtout quand il s’agit des rapports entre le Sénégal et les pays voisins, avec lesquels nous entretenons d’excellentes relations diplomatiques et de bon voisinage.

Le Gouvernement du Sénégal réaffirme son attachement aux principes de souveraineté des Etats, aux valeurs de paix, de concorde nationale, et condamne tout acte ou apologie de violence dans le règlement des différends.

Enfin, le Gouvernement du Sénégal réitère son engagement indéfectible à traduire en actes concrets, la volonté commune des Chefs d’Etat, son Excellence, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz et son Excellence, Monsieur Macky SALL, de renforcer les relations de coopération, de bon voisinage, et de densifier les échanges à tous les niveaux, entre les deux pays, au bénéfice des peuples frères unis par des liens historiques très forts.

 

Share Button