85c5349f44b93180ea5d6e5021f6605c_w700_h350_cp

La banque centrale du Ghana a décidé de maintenir son taux directeur à  25,5%, a déclaré son gouverneur Abdul-Nashiru Issahaku lors d’une conférence de presse, tenue lundi 23 janvier.

Selon lui, cette décision vise à maintenir une politique ferme car les perspectives de croissance et d’inflation sont bien équilibrées. « Le comité de politique monétaire a estimé que la tendance à la baisse observée dans l’inflation globale, l’inflation sous-jacente et les anticipations d’inflation était positive », a expliqué en substance  M. Issahaku.

Cependant, des inquiétudes sont notées concernant les perspectives d’inflation « qui pourraient être affectées par les répercussions de la volatilité récente des taux de change, par l’augmentation persistante de l’inflation alimentaire et par les résultats de la politique budgétaire », a-t-il ajouté.

L’inflation des prix à la consommation au Ghana a connu une baisse, passant à 15,5% en novembre dernier par rapport au record de 15,8%, enregistré en octobre 2016, soit un léger recul de 0,3%.

Rappelons que le taux directeur de la banque centrale a été abaissé de 50 points de base à 25,5% en novembre passé.

Share Button