10967432-18161537

Les comptes de la banque centrale de la Gambie sont « intacts », a déclaré Khalifa Sallah, porte-parole du nouveau Président gambien Adama Barrow. M.Sallah qui était en conférence de presse lundi 23 janvier à Banjul (capitale de la Gambie), a soutenu qu’il y a des informations préoccupantes, diffusées sur la banque centrale. « Mais  l’inspecteur général de la police m’a dit que tout était intact », a-t-il  rassuré.

Le Président élu, Barrow, a déclaré le weekend  dernier qu’il semblait que son prédécesseur exilé, Yahya Jammeh, « avait pillé des ressources d’État après sa défaite électorale ». Un conseiller de Barrow rapportait plus tard que Jammeh avait retiré plus de 11,5 millions de dollars avant son départ. Ce montant représenterait 1,2 % du PIB 2015 de la Gambie, selon les chiffres de la Banque mondiale.

 

Le Président déchu qui avait refusé de remettre le pouvoir après sa défaite lors de l’élection présidentielle de décembre, a quitté la Gambie samedi dernier en route vers la Guinée équatoriale après des négociations soutenues par la pression militaire  de la CEDEAO.