commissaire-europeenne-chargee-commerce-cecilia-malmstrom-bruxelles-9-novembre-2016_1_600_402

L’Union Européenne accuse l’Afrique du Sud de couvrir l’incapacité de ses producteurs au détriment des produits avicoles européens. Johannesburg a imposé des droits de sauvegarde de 13.9% après que les agriculteurs aient estimés que les producteurs européens déversent leurs déchets alimentaires sur les marchés Sud-Africains.  

“Il semble que les problèmes réels de l’industrie avicole sud-africaine ne soient pas tant causés par les importations en provenance de l’UE, mais par des problèmes structurels affectant sa compétitivité”, a écrit Cecilia Malmstrom, commissaire au commerce de l’UE dans une lettre adressée à Rob Davies, Ministre sud-africain du commerce.

“La Commission européenne ne voit aucun fondement économique et juridique pour justifier l’imposition de mesures de sauvegarde bilatérales“. La lettre a été publiée sur le site internet de la commission Européenne.

 

Une enquête a été ouverte par le ministère de Davies sur les accusations de dumping par les pays de l’UE. A la suite de l’enquête, le ministère décidera s’il convient de maintenir, de relever ou d’abaisser les droits.

Ce contenu pourrait également vous intéresser