uche-orji
Uche Orji, PDG de NSIA

Le Nigeria Sovereign Investment Authority (NSIA) s’est associé à GuarantCo, une société de garantie de crédit de premier plan, pour établir InfraCredit, une facilité d’amélioration du crédit infrastructure au Nigeria. Selon un communiqué diffusé mardi 17 janvier, la NSIA a déclaré qu’InfraCredit fournira des garanties de crédit pour améliorer la qualité des instruments de dette en monnaie locale émise par des entités admissibles pour financer des projets d’infrastructure au Nigeria.

Conçu en 2014, InfraCredit sera pleinement opérationnel au deuxième trimestre de cette année. «La création d’InfraCredit se concrétise, l’un des piliers clés de la stratégie d’investissement dans les infrastructures de la NSIA, qui vise à faciliter la création et les investissements dans les institutions qui contribuent au développement des infrastructures au Nigéria», a affirmé  Uche Orji, PDG de NSIA.

«On s’attend à ce que InfraCredit renforce la capacité du Nigéria à attirer et à débloquer des réserves latentes de capitaux provenant des retraites et de l’assurance pour les investissements dans les infrastructures dans des secteurs clés de l’économie nigériane», a-t-il ajouté.

InfraCredit sera capitalisé de 200 millions de dollars, comprenant les capitaux propres versés et le capital éventuel de la «deuxième perte». NSIA investira également l’équivalent de 25 millions de dollars de naira en capitaux propres libérés, les capitaux restants provenant principalement d’investisseurs institutionnels et d’institutions internationales de financement du développement (IFD).

 

D’autre part, GuarantCo a conclu un «accord de facilité de financement de capital appelable», fournissant 50 millions de dollars du capital éventuel. GuarantCo agira aussi à titre d’arrangeur principal pour un montant additionnel de 50 millions de dollars provenant des IFD.