uib

Dans un communiqué publié le 18 janvier sur la bourse de Tunis, l’Union internationale de banques (UIB) a dressé son bilan de l’année 2016. Quatrième banque privée en Tunisie en termes de PNB et deuxième de par sa marge d’intérêts, UIB a enregistré en 2016 une croissance de 14,4% de son produit net bancaire à 247,8 millions de dinars (environ 100 millions d’euros) contre 216,7 millions un an plus tôt.

La banque  a affirmé que son résultat brut d’exploitation est en hausse de 19,4% à 128,1 millions de dinars, soutenu par une dynamique commerciale couplée à la croissance de ses produits d’exploitation, par la maîtrise de ses charges et de ses risques et encore par ses efforts continus de rationalisation.

Selon le document, au terme de l’année 2016, la banque a vu l’encours des crédits à la clientèle progresser à 4,160 milliards de  dinars. Ces prêts ont été déployés dans divers secteurs et marchés (Corporate et Retail), et ce dans le cadre de ses activités de financement. Quant aux dépôts, tous types confondus, ils ont connu une hausse de 7,6% pour atteindre un encours de 3,661 milliards de dinars.

Cette progression résulte principalement d’une croissance affichée de 11,2% des dépôts à terme et certificats de dépôts, de 6,5% des dépôts d’épargne, et de 6,8% des dépôts à vue, peut-on lire dans le communiqué.

 L’UIB prévoit également en 2017 de mettre en avant son modèle diversifié de banque relationnelle, avec des ambitions renforcées en termes de satisfaction de sa clientèle et de développement d’offres innovantes en adéquation avec les attentes du marché.

UIB ne cesse de renforcer son réseau commercial avec plus de 130 agences présentes sur l’ensemble du territoire tunisien, assurant une bonne couverture des zones urbanisées. Elle a été privatisée en 2002, avec le rachat d’une partie de son capital par le Groupe Société Générale.

Share Button