nbp-citi-accord

Citigroup Inc prévoit une hausse des demandes souveraines, des fusions et acquisitions en 2017. “Beaucoup d’activités de financement sont attendues en 2017. Les prêts aux souverains et aux entreprises augmenteront à mesure que les fusions, acquisitions et les dépenses d’infrastructure augmentent”, a déclaré Aziz Rahman, directeur de la banque de la région, arrivé tout juste il y a un an et à l’origine de la dynamique.

L’institution basée à New York et à Londres vient de reprendre sa position de premier arrangeur de prêts en Afrique sub-saharienne pour la première fois depuis 2008. Le prêteur américain, qui opère dans 12 pays de la région, a aidé à arranger  3,5 milliards de dollars en prêts,  dépassant Standard Chartered dont les arrangements se chiffrent à 2.5 milliards de dollars.

“Chaque fois que vous avez un concurrent réviser sa stratégie, il y’a une opportunité”, a déclaré Rahman. «Notre stratégie est claire: nous voulons être très proches de nos clients.»

Les prêteurs internationaux opérant en Afrique subsaharienne s’adaptent à mesure que les économies de la région luttent contre une déroute des matières premières, en dépréciant les devises et en aggravant les déficits budgétaires.