hqdefault

Le Mali va renforcer sa capacité d’accès à Internet d’ici début février. C’est en signant un contrat de service avec Algérie Telecom Satellite (ATS), que Bamako compte permettre à ses clients une meilleure couverture réseau, des coûts plus abordables et contribuer au développement des e-services à travers le pays. L’information a été donnée par Imane Houda Feraoun, Ministre Algérienne des Postes et des technologies de l’information et de la communication dans un communiqué de presse le 16 janvier.

Cet accord de partenariat n’est, selon elle, que la première phase du programme. En effet, Un projet de fibre optique dorsale transsaharienne avait été discutée le 28 juillet 2016 à N’djamena entre les ministres des télécommunications d’Algérie, du Mali, du Niger et du Tchad. Le projet est soutenu par la BAD.

Share Button