images

L’Ouganda lance la première phase de la construction de son chemin de fer. Les entrepreneurs chinois commenceront les travaux cette année. Cette première phase coûtera 2.3 milliards de dollars.

Le pays projette de lancer en 2020 sa production tant attendue de pétrole et cherche ainsi des moyens d’exportations fiables.

La première phase sera réalisée par China Harbor Engineering Co. Il s’agit d’une section de 273 kilomètres (170 milles) de jauge standard (espacement de 1435 millimètres) qui reliera la capitale ougandaise, Kampala, et la frontière kényane.

Le coordonnateur de projet Kasingye Kyamugambi a indiqué que « L’Ouganda emprunte de l’argent à la Banque d’exportation et d’importation de Chine pour le projet, les détails étant encore en cours de finalisation ».

“Dès que les études seront terminées et approuvées, et que les fonds seront garantis, les travaux sur les autres sections du SGR commenceront”, a déclaré Kyamugambi.

C’est au total un réseau régional de 3200 kilomètres qui voit sa première pierre posée par l’Ouganda. Le seul réseau Ougandais sera fort de 1724 kilomètres.