akon

Une ligne d’assemblage d’une capacité de production de 30.000 lampadaires solaires a été inaugurée le 13 janvier dernier par la star américaine d’origine sénégalaise, Akon. Il a réalisé cette usine avec la start-up bordelaise Sunna Design, Thomas Samuel et le malien Samba Bathily.

Ce projet a un coût de 2 millions d’euros et pourrait employer jusqu’à 30 personnes, a-t-on appris mardi 17 janvier.

Selon Thomas Samuel, fondateur et dirigeant de Sunna Design,  les lampadaires développés peuvent fonctionner dans des environnements difficiles, avec du sable, des pluies, pendant dix ans.

« Je n’ai pas vu un seul autre secteur qui puisse créer autant d’emplois en Afrique que les énergies renouvelables», a déclaré Akon en marge de la cérémonie d’inauguration.

« Ce modèle d’usine a vocation à être répliqué dans d’autres pays », a indiqué Samba Bathily.

Pour rappel, Akon a lancé en 2014 le projet Lighting Africa avec un financement d’un milliard de dollars et prévoit d’électrifier plusieurs millions de foyers dans 40 pays d’ici 2020. Déjà 100.000 lampadaires et 102.000 kits solaires domestiques ont été installés dans 480 localités et 14 pays du continent.

 

Share Button