1391975_7_3fc8_le-president-ougandais-yoweri-museveni-lors_48f5bbf696184d991a6b1fa9fe90f633

Le président Ougandais Yoweri Museveni nomme son fils au poste de conseiller spécial à la présidence. Muhoozi Kainerugaba, fils du président et ancien chef des forces de défenses du pays, se voit ainsi propulsé dans l’arène politique.

En mai dernier, l’héritier du trône avait été promu major-général des forces de défenses en mai, une semaine après que son père eut prêté serment pour un autre mandat à la suite des élections contestées.

 

Président depuis 1986, celui que l’on surnomme le “Bismark des Grands Lacs” chercherait un successeur à ses 30 ans de magistrature suprême. “Pour Museveni, l’élection de l’an dernier était une façon de consolider son pouvoir et son héritage. Maintenant, nous allons voir manoeuvres en vue de la succession.” a déclaré Ahmed Salim, analyste chez Teneo Intelligence.

Share Button