Par Abdoulaye Sow

us-dollars-nigerian-naira

L’association des Bureaux De Change du Nigéria (BDC) publiera desormais les taux de change pour le naira chaque lundi. La mesure débutera le lundi 16 janvier et consistera à « mettre en évidence l’évolution positive du taux sur le marché».

L’objectif principal de cet engagement des BDC est d’épauler la banque centrale dans la lutte contre le commerce non réglementé de devises selon Aminu Gwadabe,  chef de l’association BDC de Lagos.

La négociation sur le marché noir a explosé depuis 2014 suite aux contrôles de la banque centrale sur le marché. La baisse du prix du brut et la carence avérée en devise à l’intérieur du pays nourrissent l’explosion du taux de change. Le gouvernement a fixé une limite légale de 315 nairas le dollar, alors que le marché noir commerce pour environ 490 nairas.

En novembre dernier, des agents de renseignement ont menacé d’arrêter tout opérateur de BDC ou commerçant de rue achetant ou vendant le naira à un taux inférieur à 400 par dollar. Cette mesure ne dissuadera aucunement les acteurs du marché informel.