banque-centrale-de-tunisie

Les 100 mesures phares de la nouvelle loi bancaire viennent d’être publiées par la Banque Centrale de Tunisie (BCT). Parmi elles, la préservation du modèle de la banque universelle et la promotion de nouveaux « Business Models » de banques spécialisées mais également l’instauration d’un cadre légal spécifique régissant l’exercice des opérations bancaires islamiques.

La nouvelle loi bancaire vise à organiser les conditions de pratique des opérations bancaires et financières suivant les normes prudentielles et internationales, en y incorporant une méthodologie de contrôle. Ceci en vue de préserver leur solidité et protéger les fonds et les consommateurs des services bancaires.

L’objectif est de garantir le bon rendement du secteur bancaire et de réaliser la stabilité financière, en renforçant les principes de bonnes gouvernances, la transparence et la concurrence.

Cette nouvelle loi a été adoptée le 12 mai 2016 par l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP). Elle compte instituer un nouveau système bancaire tunisien moderne, surtout que son élaboration a été fondée sur l’ensemble des résultats de l’expérience tunisienne et le meilleur des expériences internationales dans le domaine bancaire.

Cette  reforme rejoint  la recommandation du FMI, qui avait conditionné l’octroi d’un nouveau prêt à la Tunisie par la mise en œuvre d’une batterie de réformes structurelles, notamment dans le domaine financier.

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser