kablan

Le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, vient de remettre en fin de matinée sa démission au président Alassane Ouattara, ainsi que celle de son gouvernement. Il faut dire que ce changement attendu depuis le referendum d’octobre dernier avait fait l’objet d’une entrevue entre le chef de l’exécutif ivoirien et son allié politique, l’ex président Henri Konan Bédié, ce mercredi dernier bien avant les évènements de ces deux derniers jours.

Daniel Kablan Duncan boucle ainsi une décennie de primature (1994-1999 puis de 2011-janv 2017). Cet économiste de 73 ans, passé par le FMI et la BCEAO, qui fait l’unanimité pour sa compétence et sa grande maitrise des dossiers économiques, est pressenti pour occuper la vice-présidence et très probablement la succession d’Alassane Ouattara, selon plusieurs sources.

Pour sa succession, la presse ivoirienne évoque le nom d’Amadou Gbon Coulibaly, compagnon politique de la première heure d’Alassane Ouattara et actuel ministre d’Etat – secrétaire général de la présidence.

Ce contenu pourrait également vous intéresser