1768_amina-mohamed

Amina Mohammed vient d’obtenir le soutien du Nigeria.  La candidate kényane à la présidence de la Commission de l’Union Africaine s’est faite notifiée la bonne nouvelle par Kayode Fayemi, émissaire du président Muhammadu Buhari, dépêché à Nairobi, le 4 janvier 2017, à la rencontre du président Uhuru Kenyatta.

Ministre kényane des Affaires Etrangères, Amina Mohammed engrange en plus de son bastion de l’Afrique de l’Est, un soutien qui pourrait s’avérer décisif lors du vote final. Il y a quelques jours, la diplomate a reçu le soutien du Togo.

Les observateurs la voient dans la position du favori pour la succession de Dr Dlamini Zuma, qui n’a pas souhaité se représenter à la fin de son premier mandat. Le scrutin se tiendra le 31 janvier en marge du sommet de l’Union Africaine à Addis Abeba. D’ici là, beaucoup d’eau coulera sous les ponts.