L’Union européenne a accordé ce 3 janvier un appui budgétaire de 3,3 milliards FCFA, soit 5,07 millions d’euros, pour la sécurisation du régime foncier rural en Côte d’Ivoire. Ces ressources vont notamment servir à l’operationalisation de l’AFOR, l’agence du foncier rural, le tout nouveau organisme public en charge de la question.

Il s’agit d’un pas important dans la perspective de la modernisation du foncier rural national. Selon certaines sources, seules 2% de ces terres sont immatriculées, une faille à l’origine de nombreux conflits et qui est un frein majeur aux investissements dans le secteur agricole ivoirien.
Au total, c’est une enveloppe globale de 27 milliards FCFA (41,16 millions d’euros) que l’UE compte décaisser pour le foncier rural d’ici 2020.

Ce contenu pourrait également vous intéresser