Par Ndeye Magatte Kebe 

o-saham-assurance-facebook

La filiale assurance du groupe Saham fait l’objet d’un redressement fiscal de 130 millions de dirhams selon un communiqué de ladite société daté du 2 janvier .

Un contrôle fiscal fait au titre de l’impôt sur les Société, l’Impôt sur le revenu, la taxe sur la valeur ajoutée et les droits d’enregistrement et de timbres au titre des exercices 2012-2013-2014 et 2015. À l’issue de la mission de contrôle et après plusieurs échanges avec l’administration fiscale, un protocole d’accord a été conclu avec la direction générale des impôts. Ainsi, Saham Assurance a procédé au règlement d’un montant définitif de 130 millions de dirhams.

Malgré l’arrangement conclu entre le fisc et la compagnie d’assurance, cette charge fiscale exceptionnelle devrait peser lourd sur les comptes de cette société cotée en bourse note le communiqué.

Pourtant, dans son communiqué, « Saham Assurance confirme que son résultat net annuel prévisionnel au titre de l’exercice 2016, hors impact contrôle fiscal, est attendu en nette progression par rapport à 2015» confirmant les perspectives annoncées dans le communiqué financier des résultats du 1er semestre publié en septembre 2016.

Du coté de la bourse de Casablanca, le marché a mal réagi à cette alerte sur les résultats. Le titre de l’assureur a perdu 2,6% de sa valeur en fin de matinée du 2 janvier 2017, réduisant ainsi sa performance annuelle très positive à 16,7%.

Rappelons que, Saham Assurance a enregistré des primes émises de 3,7 milliards de dirhams à fin 2016 pour un résultat net en progression à 372 millions de dirhams.