telechargement-2
Anas Sefrioui, PDG du groupe Addoha.

 

 

 

Les réalisations estimées du groupe Addoha à fin 2016 semblent satisfaisantes. D’après la dernière mise à jour du dossier d’information relative à ses billets de trésorerie -visé par l’Autorité du marché financier -l’AMMC-,  le groupe s’attend à un chiffre d’affaires de 7,44 milliards de DH (700 millions d’euros) et un résultat net part du groupe d’environ un milliard de DH (environ 100 millions d’euros).

Au 30 septembre 2016, la mise en œuvre opérationnelle du Plan génération Cash (initié en 2015) a permis de dégager une trésorerie excédentaire en nette amélioration, portant le niveau de la dette nette du groupe à 6,365 milliards de DH (6 millions d’euros), faisant ressortir un désendettement total de 2,95 milliards de DH (280 millions d’euros) depuis le lancement du PGC. Par conséquent, le ratio d’endettement (dette nette/fonds propres) s’établit au 30 septembre 2016 à 52% contre 80% constaté à fin 2014.

Rappelons qu’en 2015, la société a réalisé 7,1 milliards de DH (670 millions d’euros) de ventes pour un RNPG de 852,6 millions de DH (80 millions d’euros), en baisse de 15% par rapport à 2014.

Ceci étant, à compter de 2018, un nouveau cycle de croissance devra être entamé, explique le management. Et ce sur de nouvelles bases durables et pérennes compte tenu de la structure bilancielle du Groupe suite au nouveau plan stratégique. Ce nouveau cycle de croissance sera défini et annoncé durant le 1er trimestre 2018.