amnistie-fiscale5 462 entreprises ivoiriennes sont sorties de la « clandestinité » à la faveur des mesures d’ « amnistie fiscale » prises par le gouvernement dans le budget 2016, a indiqué mardi le ministre ivoirien en charge du Budget, Abdourahmane Cissé.
En octobre 2015, le ministre avait exhorté les entreprises en situation irrégulière vis-à-vis du fisc faire état de leurs situations réelles aux services des impôts : « pour les entreprises qui le feront avant le 30 avril 2016, nous passerons l’éponge. Mais passé ce délai, celles qui seront prises lors de nos contrôles paieront le prix fort » avait-il averti.
« Ces  entreprises ont été réintégrées dans le système et cela permet d’avoir un potentiel de recettes à venir », s’est félicité l’argentier ivoirien devant la presse locale. L’objectif était d’amener les entreprises soit à intégrer le système fiscale, soit à payer le « juste impôt ».
Il faut rappeler que pour 2017, le budget évalué à 6 501,4 milliards FCFA.

Ce contenu pourrait également vous intéresser