Une décision de la Commission bancaire de l’Afrique centrale (COBAC) nomme Ida Djodju Enchei administrateur provisoire  du Crédit Mutuel du Cameroun, établissement en cessation d’activités depuis quelques mois déjà.

C’est par voie de communiqué que la structure a informé sa clientèle des raisons de cette fermeture. « Suite à des rumeurs malveillantes et infondées ayant entraîné de fortes tensions de trésorerie, le service est momentanément suspendu dans votre agence », explique en substance la note d’information. Alors que les clients sont dans l’attente de la réouverture des agences, c’est une décision de la COBAC qui tombe. Son président, Lucas Abaga Nchama ,a signé le 18 novembre dernier à Libreville au Gabon, une décision portant mise sous administration provisoire du Crédit Mutuel pour une durée de six mois.

Le régulateur, par la même décision, nomme Ida Djodju Enchei, administrateur provisoire de l’établissement. Celui-ci devra, dans un délai de deux mois à compter de sa date de prise de fonction, évaluer la situation du Crédit Mutuel et se prononcer sur les possibilités de poursuite d’activité. Rapport qui sera rendu à la COBAC. L’administrateur provisoire devra également soumettre au régulateur un plan de restructuration validé par l’assemblée générale des sociétaires, prendre toutes les mesures destinées à rétablir l’équilibre de l’exploitation et déclarer la cessation de paiement après information préalable de la Commission bancaire.

Le cas du Crédit Mutuel est le énième dans le secteur de la microfinance au Cameroun, après ceux de Cofinest et de la Fiffa.

Share Button