boadLa BOAD, banque ouest-africaine de développement, a annoncé ce week-end avoir bénéficié d’une nouvelle ligne de crédit de l’Agence française de développement (AFD). Elle porte sur un montant de 100 millions d’euros, et fait suite à la signature d’un protocole d’accord entre les deux parties courant septembre 2016.

Ce financement « vient renforcer le partenariat financier et technique qui lie ces deux institutions depuis près de 43 ans », indique un communiqué de la banque basée à Lomé. Il devra permettre la consolidation de son activité concessionnelle en faveur de projets auprès de ses Etats-membres et la mise en place d’une fonction de pilotage financier.
En rappel, les deux institutions «entretiennent depuis plus de quarante ans un partenariat historique, multiforme et novateur en termes financier, technique et de renforcement des capacités ». En mars 2014, elles ont signé un accord de partenariat devant renforcer la partenariat stratégique et opérationnel par une concentration autour de sujets d’intérêt commun, un dialogue sectoriel approfondi et des réalisations communes.
Créée par un traité signé en 1973, la BOAD est l’institution commune de développement des pays de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA). Elle a pour mission de promouvoir le développement équilibré de ces Etats auxquels le volume des approbations de prêts pour 2016 s’élève à  522,3 millions de F CFA.
Par Nephthali Messanh Ledy
Share Button