Par Mamadou Aliou Diallo

mtn-2

La grève déclenchée par le syndicat des employés de MTN Guinée, il y a une semaine a finalement été suspendue. Un responsable syndicale de la société, que nous avons interrogé, nous a confié qu’un accord a été trouvé concernant les 9 points de la plateforme revendicative. Certains points de ladite plateforme ont été satisfaits à moitié, les autres ont été renvoyés jusqu’au prochain conseil d’administration de MTN Guinée prévu en janvier prochain, au cours duquel, ces points seront soumis par la direction et éventuellement validés  par le conseil.

Pour rappel, la plateforme revendicative de la FESATEL, le syndicat des professionnels de la téléphonie, contenait les 9 points ci après :

  1. L’augmentation des salaires Brute à hauteur de 15% avec rappel à partir d’Avril 2016 afin de permettre aux travailleurs de maintenir leur pouvoir d’achat dont la dégradation est supérieure au taux d’inflation qui était d’environ 8% au 31/12/2015.
  2. Augmentation des montants des Primes et Avantages
  3. Instauration d’une Prime de treizième  (13) mois : La prime de 13e Mois équivalent à un mois de salaire et payable chaque fin d’année et cela à partir du mois de Décembre 2016
  4. la promotion des cadres locaux aux postes de responsabilité dans tous les Départements en remplacement des certains expatriés et consultants
  5. La correction systématique de disparités de salaire entre employés de même niveau et de même catégorie : conformément au protocole d’accord du 17 mai 2013 et  en application de recommandations du travail de réévaluation des postes effectuées 2015 par le Cabinet HAY GROUP de façon à valoriser la main d’œuvre locale. Il faut ajouter que la communication de la nouvelle grille salariale au Syndicat devait déjà être effectuée.
  6. La mise en place et l’application d’un plan de formation qualifiante, gage de compétitivité de l’entreprise et de promotion des employés.
  7. Le réaménagement des horaires de travail de façon à libérer les travailleurs les vendredis à 13H00.
  8. La mise en place effective de l’Assurance complémentaire retraite conformément au protocole d’accord de Juin 2014
  9. Rétablissement de l’envoie des employés en pèlerinage en raison de deux (02) employés de confession musulmane et de deux (02) employés de confession chrétienne (Catholique et Protestant)

« La grève a été suspendue suite à la décision de l’assemblée général extraordinaire de ce Mercredi 30 Novembre 2016 et suite à un accord avec la direction jusqu’au prochain conseil d’administration de MTN Guinée où la question du treizième mois sera défendu et validé par la direction de la société auprès du conseil administration. Nous attendons d’ici  janvier, comme nous l’avons prévu, que le conseil va se tenir » nous a confié Moussa Baldé du syndicat de MTN.

Sur le motif de la suspension de la grève jusqu’au prochain conseil d’administration, le délégué syndical énumère les concessions faites par MTN « au lieu des 15% d’augmentation salariale réclamés, nous avons obtenu  une augmentation de 5, 88% pour les employés des level 1, 2 et 3 avec un rappel à partir du mois d’avril qui est déjà effectif et déjà payés, l’instauration de la prime assurance complémentaire retraire, la possibilité d’envoyer au pèlerinage chaque année deux employés de confession musulmane et chrétienne  sur les lieux saints, le réaménagement des horaires de travail,  un plan de formation qualifiant pour les employés, privilégier à partir de maintenant des nationaux, à valeur égale avec des expatriés » a revendiqué M. Baldé

Les points centraux de la plateforme qui sont l’instauration du treizième mois et l’application de la nouvelle grille salariale qui, selon notre interlocuteur, contient assez de disparités entre des employés de même niveau et de même catégorie, devront être validés lors de la prochaine réunion du conseil prévu en janvier.

Certaines revendications figurant sur la plateforme ont par contre  été écartées pour l’instant, c’est le cas de l’augmentation des primes et avantages. Les délégués syndicales, d’après M. Baldé ont jugé opportun de faire une concession sur ce point, car selon eux  « ce n’était pas une priorité absolue du moment ».  M. Baldé nous a confié que « parmi les  points de la plateforme revendicative, la question du principe du treizième mois est non négociable. j’espère que la direction respectera ses engagements en entérinait et en mettant en application ce principe » a t-il prévenu.

Rendez vous est donc pris pour le prochain conseil d’administration de MTN Guinée en janvier 2017.