Par Abdoulaye Oumar Sow 

cement

Trois entreprises prévoient d’investir jusqu’à 9,2 milliards de dollars dans la production de ciment tanzanien dans des projets qui pourraient doubler la capacité de production du pays, selon le ministère du Commerce et de l’Industrie. La production en Tanzanie est d’environ 7,1 millions de tonnes par an, alors que la consommation locale est de 4,1 millions de tonnes. Des investissements qui pourraient considérablement augmenter la capacité d’exportation du Pays.

“Il y a de grands projets qui attirent les investisseurs a installer  les industries du ciment ici, J’ai des investisseurs maintenant à différentes étapes de la mise en œuvre de leur construction, d’autres sont à l’application, certains ont obtenu la terre, d’autres sont sur le financement”  a déclaré, Charles Mwijage, ministre du commerce et de l’industrie.

De grandes Unités de productions sont déjà implantées dans le pays avec une capacité annuelle de 10,3 millions de tonnes métriques. Il s’agit de HeidelbergCement AG en Allemagne, LafargeHolcim Ltd en Suisse, et Afrisam Investment Holdings Ltd en Afrique du Sud. La demande de ciment devrait augmenter de 8% par an à moyen terme selon Exotix Partner, basée à Londres, dans une note de recherche d’octobre.

En Novembre, le producteur tanzanien Lake Cement Ltd. a annoncé son intention de presque quadrupler sa capacité à 1,9 million de tonnes en construisant une nouvelle usine à Bagamoyo pour un coût de 150 millions de dollars, selon Standard Investment Bank, le prêteur de Nairobi.

 

Dangote qui a commencé sa production en Tanzanie en février dernier, a considérablement réduit ses prix. La tonne de ‘‘Ciment Dangote’’ se vend aujourd’hui à 80 dollars, contre une moyenne nationale d’environ 90 à 100 dollars la tonne, selon Exotix. 

Ce contenu pourrait également vous intéresser