ericsson_partenariat

L’internet haut débit via le téléphone mobile va enregistrer une forte progression sur les six prochaines années, indique la multinationale Ericsson dans son dernier rapport sur la mobilité en Afrique subsaharienne publié fin novembre. 

Le rapport souligne en effet qu’entre 2016 et 2022, le secteur connaîtra un bond annuel de 21% de sorte que « les abonnements au haut débit mobile atteindront 83% du total des abonnements d’ici 2022 ».

Cette évolution qui tire parti d’une croissance économique au dessus de la moyenne mondiale et d’une urbanisation galopante, s’appuie également sur un attrait grandissant pour les smartphones du fait d’une population essentiellement jeune. « Les abonnements mobiles sur smartphones représenteront 78% du total des abonnements d’ici 2022 », poursuit le document.

Par ailleurs, l’internet des objets (IdO), devrait bénéficier de cet boom de l’internet mobile. Le rapport avance une hausse annuelle de 38% des terminaux ainsi connectés sur la période de référence, passant d’environ 10 millions de mobiles à quasiment 80 millions en 2022, en majorité en Afrique du Sud et au Nigeria.

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser