Port_de_Libreville_-_Owendo_Terminal_-_Bollore_Ports_V2

Les 49% de Necotrans dans le capital de la société des terminaux de conteneurs du Gabon (STCG) viennent d’être acquis par Bolloré Africa & Logistics, à travers sa filiale opérant dans ce pays. La cession a été faite en fin de semaine dernière, a-t-on appris lundi 28 novembre. Pour le moment, rien n’a encore filtré concernant  le montant de la transaction.

Bolloré, jusque-là actionnaire majoritaire (51 %) de la STCG,  est l’opérateur du terminal à conteneurs du port d’Owendo, au sud de Libreville.

Cette cession intervient suite à l’appel d’offres lancé par le groupe français de logistique Necotrans, qui a décidé de cesser ses parts dans ce terminal à conteneurs du port d’Owendo pour se consacrer exclusivement à ses activités dans le vrac au Gabon.

Présent au Sénégal, au Congo et au Cameroun, le groupe Necotrans enregistre annuellement environ 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires, réalisé à 95% en Afrique.

 

Bolloré Africa Logistics est le 1er réseau intégré de logistique en Afrique. Le groupe est présent depuis plus de 50 ans dans 46 pays et fort de ses 250 filiales.

Share Button