Par Mamadou Aliou Diallo 

mtn

Le second opérateur de téléphonie mobile en Guinée fait depuis 48 heures, face à une réaction d’humeurs de ses employés. Pour cause, ils réclament l’instauration du 13iém mois de l’année, et exigent l’amélioration substantielle de leurs conditions de travail.

 

Les grévistes réclament notamment une amélioration salariale, des primes de transport, et de logement; l’application d’un plan de formation qualifiante, la mise en place éffective de l’assurance complémentaire retraite, le rétablissement de l’envoi des employés en pèlerinage aux lieux saints en raison de deux employés par confession entre autres, et l’application éffective des points d’accord.

Ce mouvement qui a démarré depuis ce jeudi, a considérablement ralenti les activités de la société qui tourne avec le service minimum. Les syndicalistes ont déjà prévenu que « si une solution n’est pas trouvée pour satisfaire nos revendication, la grève de 48 heures sera reconductible» réagit un leader syndical.

Il y a un peu plus d’un mois, la même situation  prévalait au sein de MTN Guinée. Des négociations avec les responsables de la société avaient conduit à plusieurs reports des préavis de grève lancés par les syndicalistes. Cette fois ci, ces derniers se disent prêts à aller jusqu’au bout pour la satisfaction de leurs revendication, surtout la question concernant le 13 ème mois, avant la fin de l’année.

Share Button