Nairobi, Kenya, le 25 novembre 2016 (CEA) – Un atelier de deux jours destiné aux parties prenantes travaillant pour faire face à la lutte contre les Flux financiers illicites provenant d’Afrique a pris fin mardi à Nairobi, avec les participants acceptant d’ajouter un élan à la lutte pour arrêter le saignement qui coûte au continent plus de 50 milliards de dollars par an.


French

Source: Uneca Fr

Share Button