Par Aida lo

mou_5235-300x280

C’est tout un pan de l’histoire maroco-malgache qui se réécrit. Plus de 60 ans après l’exil de feu Mohammed 5 et ses enfants (dont feu Hassan 2), durant le protectorat français, voici que le petit fils –actuel roi du Maroc- Mohammed VI foule pour la première fois le sol malgache. Toute une symbolique, historique et politique.

Cette visite est également l’occasion d’ouvrir un nouveau chapitre –économique, cette fois ci- entre Rabat et Antananarivo.

En effet, Madagascar et Maroc n’appartiennent pas aux mêmes zones de libre échange. En 2015, la valeur des exportations malgaches vers le Maroc s’est limitée à 5.2 milliards d’ariary (environ 1,5 millions d’euros). Toutefois, selon Armand Tazafy, ministre malgache du Commerce et de la consommation, les deux pays entretiennent une relation commerciale en constante croissance ces dernières années. La valeur des exportations du Maroc vers Madagascar a été de 15.5 milliards d’ariary en 2015 (4,4 millions d’euros), constituées essentiellement de produits pharmaceutiques, de métaux et d’autres produits transformés. Le royaume en importe des produits agricoles vers ce pays, notamment l’extrait de vanille et le poivre.

Au regard des opportunités offertes aux investisseurs des deux pays, la présidente de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), Meriem Bensaleh Chaqroun, avait plaidé –la veille, lors du forum économique maroco-malgache- pour un partenariat exemplaire de «prospérité partagée» entre les deux pays. Celui-ci devrait, évidemment, être axé sur la création de valeur ajoutée et d’emplois.

La présidente du Groupement des Entreprises à Madagascar (GEM), Noro Andriamamonjiarison a, quant à elle, appelé les hommes d’affaires marocains à investir avec force à Madagascar vu les opportunités d’investissements qu’il offre. Pour la patronne des patrons malgaches, « cette rencontre est importante pour Madagascar. Elle permettra au secteur privé malgache de bénéficier de l’expérience marocaine qui n’est plus à démontrer dans plusieurs domaines, comme dans le secteur financier ou agricole ».

Au final, ce sont vingt-deux conventions et accords de coopération bilatérale qui ont été signées ce lundi 21 novembre à Antananarivo. En voici le détail :

– Mémorandum d’entente sur le projet de valorisation et de sauvegarde du canal des Pangalanes, signé par le président du directoire de Marchica MED S.A, Said Zarrou et le ministre auprès de la présidence en charge des Projets présidentiels, de l’Aménagement du territoire et de l’Equipement, Narson Rafidimanana et le ministre des Transports et de la Météorologie, Ramanantsoa Ramarcel Benjamina.

– Accord relatif à la coopération dans le domaine agricole, signé par le ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch et le ministre auprès de la présidence chargé de l’Agriculture et de l’Elevage, Rakotovao Rivo.

– Accord de coopération dans les domaines de l’exploitation minière et l’enrichissement des minerais, signé par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération,  Salaheddine Mezouar et le ministre auprès de présidence chargé des Mines et du Pétrole,  Zafilahy Ying.

– Protocole sur l’établissement de consultations politiques, signé par Mezouar et son homologue malgache, Atallah Béatrice Jeanine.

– Projet d’accord portant sur les domaines de l’Eau et la Météorologie, signé par Mezouar et Atallah.

– Protocole de coopération dans le domaine de l’Environnement, signé par Mezouar et la ministre de l’Environnement, de l’Ecologie et des Forêts, Ndahimananjara Johanita.

– Mémorandum d’entente en matière de fonction publique et de modernisation de l’administration, signé par  Mezouar et le ministre de la Fonction publique, de la Réforme de l’administration, du Travail et de la Loi Sociale, Maharante Jean de Dieu.

– Accord sur la coopération dans les domaines de la Jeunesse et sports, signé par Mezouar et le ministre de la Jeunesse et des Sports, Andiamosarisoa Jean Anicet.

– Convention tendant à éviter la double imposition et à prévenir l’évasion fiscale en matière d’impôts sur le revenu, signée par le ministre de l’Economie et des Finances,  Mohamed Boussaid, et le ministre malgache des Finances et du Budget,  Rakotorimanana François Marie Maurice Gervais.

– Accord de coopération dans le domaine des énergies renouvelables, signé par Mostapha Bakkoury, président de MASEN et le ministre de l’Energie et des Hydrocarbures, le général de corps d’armée, Raveloharison Herilanto.

– Projet de protocole de coopération en matière de pêches maritimes, signé par Akhannouch et le ministre de la Pêche et des Ressources halieutiques, Gilbert François.

– Projet d’accord dans le domaine de la formation professionnelle, signé par le directeur général de l’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail,  Larbi Bencheikh et la ministre malgache de l’Emploi et de l’Enseignement technique et professionnel, Raharimalala Marie Lydia.

– Convention de partenariat, signée par le PDG de la Banque Centrale Populaire (BCP), Mohamed Benchahboun et le ministre malgache des Finances et du budget.

– Projet de mémorandum d’entente signé par le directeur général de l’Office National Marocain du Tourisme, Abderrafie Zouiten et le secrétaire général du ministère du Tourisme, Andriantsalama Albert.

– Projet d’accord de coopération signé par le président du Conseil de surveillance de l’Agence spéciale Tanger Med (TSMA), Fouad Brini et le directeur général de l’agence portuaire, maritime et fluviale (APMF), le Colonel Zipa Jean Hubert.

– Protocole d’accord signé par le directeur général de Casablanca Finance City Authority, Said Ibrahimi, et le DG de “Economic development board of Madagascar”, Andriamihaja Eric Robson.

– Projet d’accord signé par la présidente de la Confédération Générale des entreprises du Maroc (CGEM), Meriem Bensaleh Chaqroun et la présidente du groupement des entreprises de Madagascar, Noro Andriamamonjiarison.

– Un mémorandum d’entente signé par le président du directoire du Crédit agricole, Tariq Sijilmassi et le directeur général de l’Union interrégionale des caisses d’Epargne et de crédit agricole mutuels, Serge Rajaonarison.

– Une convention cadre de coopération pour la mise en place et le développement de l’assurance agricole à Madagascar, signée par le président du directoire de la Mutuelle agricole marocaine d’assurance, Hicham Belmrah et le directeur général de l’assurance et réassurances omnibranches, Patrick Andriaambahiny.

– Projet de convention de partenariat signé par le PDG de BMCE Bank Of Africa, Othman Benjelloun et le PDG du groupe Sipromad, Yilas Akbaraly.

– Convention de partenariat signé par les PDG de la BCP et du groupe SIPROMAD.

– Mémorandum d’entente signé par le PDG d’Attijariwafa Bank, Mohamed El Kettani et le PDG de la banque nationale de l’Industrie de Madagascar, Alexander Mey.

 

Share Button