hott-badNommé récemment à la vice-présidence de la Banque Africaine de Développement (BAD) en charge de l’Energie, le sénégalais Amadou Hott a été préféré à sa compatriote Aminata Niane.

Le CV de l’ancienne patronne de l’Agence sénégalaise pour la promotion des exportations (APIX) a été jugé peu convaincant à l’arrivée. Qui plus est, le passage de madame Niane à la BAD, sous l’ère Donald Kaberuka, n’aurait pas été couronné d’un succès incontestable. Fondateur du fonds souverain sénégalais FONSIS (dont il était jusque-là directeur général), Amadou Hott devra piloter le pôle «Energie », l’un des «High Five » du président Akinwimi Adesina.

Share Button