carrefour-gagne-plus-de-4-a-la-mi-seance

Dans  le  cadre  de  la  conférence  «  Caring  for  Climate  »  des  Nations  Unies,  organisée  à  la  COP  22  à Marrakech,  Maroc,  Carrefour,  qui  s’est  fixé  un  prix  interne  du  carbone,  annonce  sa  mise  en  place effective,  à  compter  d’aujourd’hui,  dans  chacun  des  pays  du  Groupe.  

Cette  initiative  concourt  à l’objectif  de  réduction  des  émissions  de  CO2  de  40%  d’ici  2025  par  rapport  à  2010,  et  de  70%  d’ici 2050.  Elle  permet  d’intégrer  l’impact  des  gaz  à  effet  de  serre  dans  les  processus  de  décision d’investissement  et  d’accélérer  l’adoption  des  technologies  bas-carbone  dans  tous  les  magasins  du Groupe.

Disposer  d’un  prix  interne  du  carbone  est  une  démarche  transformationnelle  que  Carrefour  se  fixe volontairement  pour  internaliser  le  coût  des  émissions  de  gaz  à  effet  de  serre.  Le  principe  est  de rendre  compétitif  le  coût  global  des  technologies  bas-carbone  comparé  à  celui  des  technologies conventionnelles.

Carrefour  a choisi  de  calculer  le  prix  carbone  pays  par pays  pour  tenir  compte  des  caractéristiques  de chacun,  en  termes  de  mix  énergétique  et  de  développement  technologique.  Les  nouvelles technologies comme le bio méthane, le solaire ou la géothermie, sont testées systématiquement.

«  La  fixation  d’un  prix  carbone  est  un  moyen  très  efficace  pour  quantifier  et  donc  stimuler  les  efforts de  toutes  les  entités  de  l’entreprise  dans  la  lutte  contre  le  réchauffement  climatique.  L’objectif  est également  d’inscrire  notre  démarche  de  manière  pérenne  dans  les  processus  de  décision d’investissement  de  Carrefour,  c’est  un  accélérateur  du  changement,»  précise  Jérôme  Bédier, Directeur Général Délégué, Secrétaire Général, Groupe Carrefour.

Share Button