Par Mamadou Aliou Diallo

61ec57108b98fbb4310ac587ccc7f17e_l

À peine arrivé à Marrakech la ville marocaine où se tient actuellement la COP 22, conférence des parties sur le climat, le président Guinéen Alpha Condé a été couronné du trophée de la planète des mains de Segolene Royale, ministre française de l’environnement, de l’énergie, des mers, et présidente de la COP 21 de l’année dernière à Paris.

Cette distinction a eu lieu au cours de la Conférence sur l’Initiative Africaine sur les Énergies renouvelables (IAER) présidé par Alpha Condé ce mercredi 16 novembre à Marrakech et dont l’objectif est de favoriser l’exploitation des potentialités énergétiques du continent à travers les énergies vertes et renouvelables.

Cette récompense peut être perçue comme un encouragement pour l’aboutissement de certains projets d’électrification entamés en Guinée. Notamment à travers le barrage hydroélectrique de kaleta d’une capacité de 240 mégawatts et un autre barrage d’appoint de  515 mégawatts en cours de construction.

Mais malgré ces avancées, deux tiers de la population guinéenne principalement en zone rurale n’ont pas accès à l’électricité et l’afrique se situe à un taux d’électrification en dessous de 50%, selon l’agence internationale de l’énergie.

Share Button