Par Ndeye Magatte Kebe

9983322-16200471

Le ministère de l’économie et des finances du Burkina Faso a appris, mercredi 16 novembre 2016,  la réalisation d’un taux de 110,2 % suite à l’émission d’obligations assimilables du Trésor d’un montant de 35 milliards de FCFA lancé le 10 novembre 2016.

Au total, quinze (15) soumissionnaires des huit pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) ont été répertoriés, pour un montant global de 38,6 milliards de FCFA et une  échéance de 60 mois (novembre 2016 à avril 2021) pour un taux d’intérêt de 6,%, d’une valeur nominale unitaire de 10 000 FCFA.

Selon le ministère de l’économie et des finances, le remboursement de ces obligations se fera par amortissement annuel constant après un différé de trois ans. Quant au paiement des intérêts, il se fera annuellement sur la base d’un taux de 6% l’an dès la première année.

Rappelons que cette émission avait pour but de  mobiliser l’épargne des personnes physiques et morales de l’UEMOA, pour assurer la couverture des besoins de financement du Trésor public du Burkina Faso.

Le ministère signale que, les intérêts perçus sur les bons du Trésor sont exonérés d’impôts au Burkina Faso.

25% du montant mis en adjudication est offert sous forme d’Offres non compétitives(ONC) et réservé aux spécialistes en valeur du trésor, habilités par l’Etat du Burkina Faso, a-t-on ajouté.

 

Share Button