24037-53ea89-1-800x540

Standard Chartered Nigeria, la filiale au Nigéria du groupe Standard Chartered Bank, a écopé le 9 novembre 2016, d’une amende de 2 milliards de nairas (6,67 millions de dollars) infligée par la Banque centrale du Nigeria.

Il est reproché à l’établissement financier, d’avoir vendu 25 millions de dollars acquis au taux officiel (actuellement 300 nairas/1 dollar), à des prix supérieurs à celui du marché interbancaire (autour de 315 nairas/1dollar).

La banque centrale veut  combler le fossé entre le marché interbancaire et le secteur  du marché des changes. Car « il y’a des pratiques malsaines dans l’industrie bancaire qui ont engendré un énorme écart entre les taux interbancaires et le marché parallèle », note les autorités en charge de la régulation de change au Nigeria.

Share Button