jy3nt

Les manœuvres ont commencé pour la succession de la sud-africaine Dlimani Zuma à la tête de l’Union Africaine. Selon les informations, le sénégalais Abdoulaye Bathily, candidat officiel depuis une semaine, a tenté de faire rallier le Zimbabwe sous sa bannière. Sans succès selon Joey Bimha, secrétaire général du ministère zimbabwéen des Affaires Étrangères. Selon ce haut fonctionnaire, Hararé apportera son soutien à la botswanaise Pelonomi Venson-Moiti, candidate de l’Afrique australe. 

Le Zimbabwe promet de soutenir le candidat sénégalais si d’aventure la botswanaise venait à échouer dans les tours préliminaires.

Abdoulaye Bathily compte parmi ses soutiens un groupe d’intellectuels engagés comprenant notamment l’activiste zimbabwéen, Hesphina Rukato.

Saura-t-il convaincre le régime Mugabe de dépasser les clivages régionaux pour soutenir celui qu’il décrit comme  » un panafricanisme »?

Share Button