Par Élisabeth K

1111-8166-la-banque-mondiale-veut-ameliorer-son-image-au-cameroun_l

La directrice technique du département agriculture de la Banque mondiale (BM) pour les pays d’Afrique centrale et de l’Est, Dina Umali-Deininger, est en visite de travail au Cameroun depuis ce lundi 14 novembre et ce, jusqu’au jeudi 17 du mois en cours.

Son séjour a débuté par une revue du portefeuille agricole de la BM au Cameroun, avant de se poursuivre sur le terrain, pour visiter certaines réalisations des projets du portefeuille en question. Notamment le Projet d’investissement et de développement des Marchés agricoles (PIDMA), financé à hauteur de 50 milliards de F CFA par la l’institution financière.

Cette initiative gouvernementale, mise en place depuis janvier 2015 pour une durée de cinq ans, vise à transformer l’agriculture de subsistance et de faible rendement des filières maïs, manioc et sorgho, en une agriculture compétitive et orientée vers la commercialisation et l’industrialisation. Ce, en mettant en relation directe des petits producteurs organisés en coopératives et les acheteurs (agro-industries, grossistes, etc.).

Pour mémoire, les interventions de la Banque mondiale au Cameroun se chiffrent à 1,3 milliard de dollars US (environ 780 milliards de F) au premier semestre 2016. Et il n’y en a pas que pour l’agriculture.

Share Button