Par Ndeye Magatte Kébé

400x225_325046

Un consortium de banques internationales vient d’accorder un prêt de deux milliards de dollars à la Banque centrale d’Égypte, annonce un communiqué de l’institution publié le 10 novembre 2016. Ce prêt servira à renforcer les liquidités et les réserves en devises de ladite banque.

Le ministère des Finances égyptien a par ailleurs indiqué, avoir émis des obligations souveraines, d’une valeur de 4 milliards de dollars, cotées à la Bourse irlandaise, expliquant qu’une partie de ces obligations a été utilisée pour garantir le prêt en question.

Ces mesures interviennent à la veille d’une décision du Fonds monétaire international (FMI) concernant un prêt de 12 milliards de dollars demandé par l’Égypte pour impulser son économie. Un financement à accorder à condition que l’Égypte obtienne un financement de 6 milliards de dollars supplémentaires de la part d’autres créditeurs.

Les réserves en devises de ce pays sont tombées à 19,6 milliards de dollars en septembre dernier, soit 50% de moins qu’en 2011. La Banque centrale d’Égypte a décidé la semaine dernière de laisser flotter la livre égyptienne, ce qui a entraîné une forte dévaluation de près de 50% de la monnaie face au dollar.

Share Button