4db2a466ffb6d00bc38bfdc3d3082ea7_l

Selon une publication de Reuters datée du 7 novembre 2016, le groupe Public Investment Corporation (PIC) ambitionne d’augmenter ses parts dans Barclays Africa. Les responsables de PIC attendent l’autorisation de la banque centrale sud-africaine pour se lancer dans l’opération.

Avec déjà une participation de 7% dans Barclays Africa, la PIC pourrait passer à 31% avec cette nouvelle opération.

Reuters révèle que des sources proches du dossier soutiennent que la PIC a toujours considéré la volonté de Barclays de réduire sa participation dans sa filiale africaine jusqu’à un niveau de déconsolidation, comme une opportunité pour créer une banque contrôlée par des investisseurs noirs, mais il n’y a pas beaucoup d’investisseurs disposant des fonds nécessaires pour réaliser cet objectif.

La PIC s’activait depuis mai dernier à former un consortium d’investisseurs noirs en vue d’acquérir une participation dans la filiale africaine de la banque britannique Barclays. Elle avait aussi fait, dans ce cadre, état de discussions avec la société d’investissement African Rainbow Capital du milliardaire noir sud-africain, Patrice Motsepe.

 

Barclays a déjà cédé, début mai, un cinquième de sa participation dans sa filiale africaine, dans le cadre d’un placement privé. Suite à cette opération, la banque britannique ne détient désormais que 50% de Barclays Africa.

Share Button