oilrefinery11-1
La raffinerie du magnat nigérian, Aliko Dangote, est prévue pour être opérationnelle fin 2018, a annoncé ce mardi Ahmed Mansur, directeur exécutif du groupe éponyme, au cours d’une conférence à Abuja.

D’une capacité de 650 000 barils par jour, l’ouvrage actuellement en construction à Lagos va permettre d’en finir avec les importations de pétrole raffiné, en partie responsable des pénuries de carburants qui pèse sur l’économie du deuxième plus grand producteur d’or noir du continent, a-t-il avancé. Ce, dans la mesure où ce niveau de production représente 150% de la demande locale actuelle et devrait donc en partie être exporté.
M. Mansur a en outre indiqué que le projet intègre également la construction d’usine pétrochimique, ainsi que d’une installation de production d’engrais à même de satisfaire la demande locale.
Par ailleurs, le groupe s’est diversifié dans le gaz naturel avec le démarrage de la construction d’un gazoduc devant relier Lagos au sud-est du pays.

Ahmed Mansur qui n’a pas chiffré ces investissements a souligné qu’ils devraient contribuer à booster les secteurs énergétique et industriel nigérians, mais surtout qu’ils auront un impact positif  sur l’économie, en particulier en termes de création d’emplois et de préservation des devises.
Share Button