centrale-solaire-de-bokhol

Le Sénégal a réceptionné en moins de quinze jours, deux centrales solaires photovoltaïques. La seconde centrale solaire implantée à Malicounda (département de Mbour) à 85 km de la Dakar, a été inaugurée par le chef de l’Etat Macky Sall, ce 3 novembre 2016.

Cette nouvelle unité de 20 megawatts, sera injectée sur le réseau de la Senelec (société nationale d’électricité du Sénégal) et alimentera environ 9 000 foyers supplémentaires. Financée à hauteur de 22 milliards de F CFA (environ 37 millions de dollars), l’ouvrage est construit dans le respect strict des normes environnementales internationales, grâce à un contrat de concession entre la Senelec et Solari Group, une entreprise italienne.

Déjà, le 22 octobre dernier, les autorités sénégalaises avaient procédé à l’inauguration de la première centrale solaire. Elle est établie à Bokhol à 120 km de la région de Saint Louis (Nord du pays). Cette centrale a été réalisée dans le cadre d’un partenariat public privé (PPP) entre la Senelec et la société française de développement et d’investissement GreenWish, pour un financement de 28 millions de dollars.

Ces réalisations «représentent pour la Senelec un jalon supplémentaire dans sa volonté d’atteindre un mix énergétique avec 20% d’énergies renouvelables dès 2017 », a soutenu le Chef du Département Energies Renouvelables et Innovation Technologique de la Senelec, Saer Diabou Diop.

Le Sénégal dispose d’un important portefeuille de projets qui sont en cours dans le domaine des énergies renouvelables, environ une dizaine de centrales solaires seront érigées d’ici à fin 2017.

Share Button