Par Ndeye Magatte kébé

gold pan with golden nuggets
gold pan with golden nuggets

Des médias burkinabés ont révélé, Jeudi 3 novembre 2016, que l’une des plus grandes mines d’or du Burkina Faso, la société des mines de Belahouro (SMB), a décidé de suspendre ces activités pour des raisons de trésorerie. Conséquence, la quasi-totalité des 629 employés de la SMB est au chômage depuis le 28 octobre 2016.

Selon les responsables, la SMB s’est vue dans l’obligation de procéder à une suspension de ses activités suite à un problème de trésorerie et d’actifs à court terme pour l’acquisition des intrants auprès de ses fournisseurs. Une situation consécutive à la récente saisie de la production d’or opérée le 7 octobre 2016 à l’aéroport de Ouagadougou, suite au procès qui oppose la société minière et ses ex-employés, ajoutent- ils.

En effet, depuis trois ans, la SMB connait des difficultés de trésorerie dues notamment à un minerai réfractaire difficile à traiter, entraînant des coûts de production élevés dans un environnement dépressif du prix de l’or.

Cette situation, selon le directeur général de la SMB, Saidou Idé, a été aggravée par la grève de 2014 qui a paralysé la société durant deux mois et occasionné un manque à gagner de plus de 7 milliards de CFA.

“A l’annonce de la suspension des activités, le cours de l’action d’Avocet Mining PLC, maison mère de la SMB, a plongé de plus de 40%, ce qui n’est guère rassurant pour nos partenaires financiers” a déclaré le directeur Général de la SMB.

Share Button