muhammadu-buhari_650x400_51427749028

Le Senat nigérian s’oppose à la volonté  du Président de la République, Muhammad Buhari, de faire recours à une émission massive sur le marché International pour financer les grands travaux. L’emprunt qui devrait porter sur 30 milliards de dollars n’a pas été avalisé par les députés qui l’ont réfuté après examen, apprend-t-on, jeudi 3 novembre.

Le Président nigérian voulait à travers cet emprunt extérieur parer  au  déficit budgétaire du pays et relancer la croissance en berne.

La récession du Nigeria s’est aggravée en 2016. Le géant d’Afrique de l’Ouest pâtit de la chute des prix de l’or noir mais aussi de l’insécurité liée à la présence de groupes armés qui font régulièrement exploser les installations pétrolières.

Le pays a perdu  en août dernier son rang de première économie africaine au profit de l’Afrique du Sud selon les derniers calculs des PIB en dollars par le Fonds monétaire international (FMI).

Share Button