Par Ndeye Magatte Kebe

onatel

Le chiffre d’affaires de l’Office national des télécommunications (ONATEL) du Burkina Faso a enregistré une hausse de 13% au 30 septembre 2016 comparé à la même période en 2015. Ce chiffre d’affaire s’est établi à plus de 120,937 milliards FCFA contre 107,499 milliards FCFA à fin septembre 2015, soit une augmentation de 13,438 milliards FCFA (1 FCFA équivaut à 0,0017 dollar).

Pour les résultats des activités ordinaires, il est passé de 22,852 milliards FCFA à fin septembre 2015 à 27,698 milliards FCFA un an plus tard, soit une hausse de 21%. 

Selon l’ONATEL, ce niveau de résultat a été atteint grâce essentiellement à la hausse du chiffre d’affaires issu des revenus générés par le trafic sortant prépayé mobile et de l’acheminement des appels internationaux via le fixe .Pour sa part, le résultat net s’est affiché à 17,655 milliards FCFA contre 15,478 milliards FCFA au 30 septembre 2015, soit une progression de 14%. 

 

Mais ce  résultat pourrait être impacté au 4ème trimestre 2016 en raison d’une pénalité de 5 milliards FCFA que cette société de téléphonie burkinabé s’est vue infligée par l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) le 5 octobre 2016, pour non-respect du cahier des charges durant la période de crise sociale. « ONATEL-SA conteste cette décision et a procédé à un recours en référé devant les juridictions compétentes pour sursis à exécution », soulignent les dirigeants de la société.

Share Button