Par Ndeye Magatte Kebe 

Le Gabon et le Cameroun, principaux animateurs du marché des titres de banque des Etats de l’Afrique centrale BEAC, tentaient de mobiliser, le 2 novembre 2016, un montant global de 17 milliards de francs Cfa, dont 10 milliards de francs Cfa pour le Trésor public gabonais ; au moyen de deux émissions de bons du Trésor assimilables (BTA) d’une maturité de 13 semaines.

Pour obtenir cette enveloppe, le Cameroun a mobilisé 16 spécialistes en valeurs du Trésor (SVT), dont quatre qu’il partage avec le Gabon (Afriland, Ecobank, UBA et UBC). Le Gabon aligne quant à lui 13 spécialistes en valeurs du Trésor(SVT) pour cette opération.

Pour rappel, depuis l’année dernière, le marché des titres de la BEAC est de plus en plus sollicité par les Etats, qui y font recours pour faire face à l’absence de liquidités née de la chute du cours  du pétrole brut. Cette conjoncture internationale a provoqué une baisse drastique des recettes publiques dans nombre de pays de la Cemac, à l’instar du Gabon, du Congo, du Tchad et de la Guinée équatoriale.

Share Button