La CIDT file droit vers la COIC.
Lancé les 24 et 25 octobre derniers, l’appel d’offres relatif à la privatisation de la Compagnie Ivoirienne de Développement des Textiles (CIDT) vient de dévoiler ses résultats.

Ainsi, la Compagnie Ivoirienne de Coton (COIC) du promoteur Daouda Koné Soukpafalo  a proposé 5 milliards de FCFA pour la reprise de 90% de la CIDT et a présenté un dossier technique jugé satisfaisant.

Idem pour  Seco-Olam qui a mis sur la table 2,3 milliards FCFA et a défendu une offre technique jugée également satisfaisante.
Le troisième prétendant, Union Industrielle de Textile Côte d’Ivoire (UTEXI-CI) de Vassiriki Konaté, a proposé 8 milliards FCFA mais n’a pas satisfait aux conditions de l’appel d’offres. Le match  final se jouera certainement entre les deux premiers avec un avantage financier presque décisif au profit de la COIC.

La production nationale cotonnière de la Côte d’Ivoire a atteint 421 000 tonnes sur un total de 430 000 tonnes attendues pour cette campagne 2014-201

Share Button