Par Mariata DIENG 

L’Algérie sera auto-suffisante en ciment dès 2017 a annoncé le ministre de l’Industrie et des mines, Abdesselam Bouchouareb.

« L’année 2017 sera celle de la fin de l’importation par l’Algérie du ciment à la faveur des cimenteries réalisées ou en voie de l’être à travers différentes régions du pays, dont les capacités de production globale annuelle devront atteindre les six millions de tonnes », a déclaré, dimanche 30 octobre, Abdeslam Bouchouareb lors de l’inspection d’une nouvelle cimenterie dans la province d’Adrar.

L’Algérie n’importera plus de ciment à partir de 2017 et pourra même dégager un excédent qui sera exporté vers le Mali, le Tchad, le Niger et la Mauritanie.

La capacité de production nationale couvrira, de ce fait, largement  les besoins du pays en ciment estimés à environ 22 millions de tonnes.

Share Button