Le gel du projet Simandou par le géant minier anglo-australien Rio Tinto, depuis plusieurs mois connaît depuis quelques heures une évolution. La visite du président guinéen Alpha Condé en chine semble avoir fait bouger les lignes. Car désormais Rio Tinto accepte un protocole d’accord pour vendre sa participation de 47 pour cent de Simfer dans le projet Simandou à Chinalco. L’annonce a été faite ce vendredi 28 octobre par la multinationale. 
« Rio Tinto et Chinalco ont signé un accord non contraignant de vendre l’ensemble de la participation de Rio Tinto dans leprojet Simandou en Guinée à Chinalco. les chefs d’accord définit les principaux termes proposés de la vente dans le but de signer un accord contraignant dans les six mois. » annonce le communiqué.

Les contours de ce protocole d’accord indiquent que Rio Tinto recevra des paiements de 1,1 à 1 300 000 000 $ sur la base du calendrier de l’élaboration du projet. Le paiement initial pour les actions commencera au moment de la première production commerciale, sur une base par tonne.
Un pari gagné par le président guinéen Alpha condé en visite en Chine dans ce cadre et qui misait plus que jamais sur l’alternative chinoise pour relancer ce méga projet aux enjeux gigantesques pour l’économie guinéenne.

Mamadou Aliou DIALLO pour Financial Afrik
 

Share Button